Les corporations et le compagnonnage

Temple de Salomon à Jérusalem - FotoliaDès le Moyen Âge, l’exercice d’un même métier rapproche les hommes au sein des corporations (boulangers, charpentiers, serruriers…).

Leurs buts : la défense des intérêts de leurs membres et l’aide collective aux plus démunis. Selon la tradition, leur organisation remonterait à la construction du Temple de Salomon, entre 970 et 931 avant J.C.

La Légende d’Hiram, rapportée dans le Livre des Rois en porte trace. Sous l’Ancien Régime, le compagnonnage assure la transmission d’un savoir-faire artisanal et des valeurs du groupe.

L’accomplissement d’un tour de France et la réalisation d’un chef-d’œuvre permettent l’exercice du métier.

La solidarité est organisée au sein de chaque profession : une caisse commune de secours vient en aide aux compagnons malades ou invalides qui ne peuvent plus travailler et subvenir aux besoins de leur famille.

Souvenirs du Tour de France - Compagnons - @cpam33