L’assistance, un devoir de santé

« L’assistance est un devoir de la société, il faut développer l’emploi pour diminuer l’indigence » Déclaration du Comité de santé présidé par La Rochefoucault-Liancourt.

En ce sens, l’Assemblée constituante adopte des décrets en 1790. Toutefois, aucun crédit ne sera versé pour leur mise en œuvre.

La Révolution française dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 reconnaît le droit pour chaque citoyen à l’assistance et à la protection sociale :

Article 21 : « Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assumant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler ».

Elle rompt ainsi avec la charité d’inspiration religieuse organisée par la paroisse, l’entraide corporatiste ou familiale, voire l’intervention du pouvoir royal.

Hôtel Dieu - Assistance publique