1945-1950 : création de la Sécurité sociale - Partie 1

Dès 1944, le Conseil national de la Résistance annonce le principe d’un plan complet de Sécurité sociale visant à « assurer à tous les citoyens des moyens d’existence dans tous les cas où ils sont incapables de se les procurer par le travail […] ».

Pierre Laroque, chargé d’élaborer ce plan, s’inspire des systèmes allemand et anglais de protection sociale :

Pierre Laroque - ©cpam75

  • le modèle allemand de Bismarck  repose sur l’assurance professionnelle obligatoire. Les droits sociaux sont la contrepartie de cotisations professionnelles assises sur les revenus du travail et gérées par des caisses privées.
  • Le modèle anglais issu du rapport Beveridge de 1942 est basé sur trois grands principes : unité de gestion, universalité des bénéficiaires, uniformité des prestations.

La France va bâtir un système hybride, solidaire et redistributif, alliant protection universelle et gestion autonome par les partenaires sociaux (démocratie sociale).